Tsubasa Oto Rpg

Forum RPG du pays d'Oto dans l'univers de Tsubasa Reservoir Chronicles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Sharrone Wyn [ FINISH ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sharrone Wyn

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 14/01/2012

MessageSujet: Présentation de Sharrone Wyn [ FINISH ]   Sam 14 Jan - 23:31

    PERSONNALiTÉ

    Sharrone Wyn.
    Sexe féminin.
    Vingt-six ans.
    Chasseuse de monstres.
    Puissante sorcière ou magicienne.
    Elle est originaire de la Terre.




    DESCRIPTION


    Son élément est le Feu.
    Elle est : curieuse, têtue, douce, aimante, belle, intelligente, courageuse, patiente,
    et : colérique, arrogante, dépressive, turbulente, intrépide, suicidaire, insouciante, solitaire.

    Sharrone Wyn est une jeune femme très intelligente à la langue aussi acérée que ses poignards, elle a un regard très perçant et est très intuitive. Gare à vous si vous lui cachez quelque chose car elle finira par le deviner tôt, où tard...et alors vous serez mort. Depuis l'assassinat de son compagnon, de sa fille et de son fils elle est très solitaire et instable. Elle peut vous sourire doucement puis l'instant d'après vous tuez sans un remord. Curieuse elle veut tout savoir, tout connaitre. Elle ne se lasse pas... Elle est têtue et veut toujours avoir raison. Aimante et douce elle l'était. Avant. Patiente, oui elle l'est resté. Mais je ne suis pas certaine que ce soit une bonne chose. Colérique elle s'énerve pour un rien, un mot déplacé, une phrase agacée et vous voilà dans l'autre monde. Dépressive elle le devient dès qu'elle n'a plus rien à faire. On peut alors réaliser que ce n'est qu'une femme brisée. Turbulente...elle ne l'est plus. Suicidaire oh oui ! Elle prend des risques insensés comme si mourir lui était égal. Ce qui doit être la vérité d'ailleurs...

    Méfiez-vous d'elle, elle n'est plus ce qu'elle était !






    PHYSiC

    Sharrone est très grande, un mètre quatre-vingt pour soixante-dix kilos. Elle possède un corps musclé par son métier et tout ses entraînements. Ses épaules tout comme ses hanches sont larges, sa taille, fine et ses jambes, longues. A la voir ainsi, si belle et si mince on ne penserait pas qu'elle ait déjà été enceinte, de faux-jumeaux qui plus ait ! Bref, cette jeune femme de vingt-six ans est puissante, souple, rapide et mortellement dangereuse. Ses mains nerveuses aux doigts fins peuvent vous tuez avant que vous n'ayez pus esquissé un geste. D'une rapidité surhumaine elle se déplace sans faire de bruit, silencieuse comme un ombre lorsqu'elle se glisse dans votre dos pour vous tuer ! Elle a de longs et soyeux cheveux d'un rouge sombre réuni le plus souvent en une unique tresse qui bat la cadence de ses mouvements fluides entre ses omoplates. Elle a des yeux d'un noirs profonds qui aspire la moindre parcelle de lumière. On se distingue même pas la pupille de l'iris. C'est assez troublant... Elle a un visage fin et si pâle qu'on peut voir les veines bleutées qui pulsent sous sa peau.

    Aucun doute c'est une magnifique créature...






    STORY

    Un cri, c'est un petit cri qui retentit dans une maternité dans le sud de la France, un frêle vagissement qui marque la naissance d'un petit être. D'un enfant, d'un bébé. Il hurle de toutes les forces de ses petits poumons tout neuf. Le père se penche au dessus de la mère pour lui montrer leur fille. Le fruit de leur amour si fort, l'heureuse mère sourit, caresse la tête de la petite puis s'endort. Le père l'embrasse sur le front puis confit avec quelque réticence son enfant. Il la laisse puis revient au chevet de sa belle. Il lui caresse les cheveux, content et aussi...effrayé. Il ne sait pas ce quel sera leur avenir à tous les trois...

    Un hurlement de joie, Sharrone Wyn rit tant qu'elle peut. Son père, penché au-dessus de son berceau chatouille son petit ventre rond. Sa mère, à la limite de son champs de vision rit devant la charmante scène qui s'offre à ses yeux verts. Rit plus encore plus fort lorsque la petite menotte de sa fille attrape le nez de son père pour le tirer avec entrain tout en riant tant qu'elle pouvait. Le père, stupéfait loucha sur son nez faisant redoubler les rires des deux femmes de se vie. Les yeux noirs du seul homme de la maison se plissèrent et il défit avec quelque difficulté les petites mains de sa fille de son nez devenu légèrement rouge. Leur vie était tranquille ces jours là...sans difficulté ni contrainte.

    Le père de Sharrone ouvre la porte avec fracas, sa fille le regarde les yeux écarquillé. Elle ne comprend pas pourquoi il est en colère, elle n'a rien fait de mal pourtant... Il l'ignore, se dirigeant à grands pas lourd vers le salon et son fauteuil où il se laisse tomber en soupirant, lassé. La petite s'approche, hésitante puis prenant son courageuse à deux mains elle se juche sur ses genoux et se blottit dans les bras raides de son père. Il se détend et l'entourant dans ses bras il la berce doucement en lui murmurant des mots doux. La mère entre et son sourire se fige quand elle voit le regard désespéré que lui lance son mari. 

    Sharrone cri, Sharrone pleure. Elle ne comprend pas. Tout ce passer bien, ils étaient à la neige, elle allait passer son Flocon, et puis un adulte en surf lui avait foncé dessus, elle avait réagit instinctivement et s'était téléportée deux mètres plus loin. Sharrone cri, Sharrone pleure. Elle ne comprend pas. Elle ne sait pas pourquoi elle est différente, pourquoi elle est plus grande et plus puissante que les autres enfants de son âge. Elle est incomprise par les adultes, et fait peur aux petits de son âge...Elle ne sait pas pourquoi elle a certain pouvoirs et cela l'effraye...

    Le temps est passé vite, tes parents t'aiment, te comprenne tout comme tes grands-parents maternel et paternel. Tu es heureuse avec tes Mamies et tes Grands-Pères. Tu as appris à camoufler tes véritables aptitudes, et si de temps en temps tu dérapes personne n'y prend garde. Tu as trois amies qui te sont très proches et un garçon. Jade, qui a sauté une classe, Lucile qui est obsédée par les chevaux et les garçons et Fiona qui elle, est extravagante et extravertie, totalement folle de son copain Mathieu qui est également ton meilleure ami. Tu sais que tu peux compter sur eux mais tu ne leur a jamais encore parlé de tes « particularités »...

    Tu as aimé n'est-ce pas Sharrone...tu as aimé jusqu'à en perdre la raison. Toi tu étais en sixième et lui en quatrième. Il s'appelait Gauthier, et tu l'aimé. Oh oui comme tu l'aimais ! A ce moment tu n'étais pas encore très proche de Lucile et Jade même si avec Fiona vous étiez inséparable. Tu l'as un peu délaissée pour aller trainer avec Julia. Julia la peste qui t'as fait tant de mal petite, puis grande. Ce n'est que maintenant que tu ne laisse plus ses propos t'atteindre. Que tu ne te laisse plus brûler par le poison de ses mots... Et pour renier la réelle et puissante affection qui te lier à elle il t'en a fallut du courage. Oui Sharrone tu es courageuse. Un courage un peu naïf mais du courage quand même. Tu ne la déteste pas non, tu l'as plein. 

    Parlons de ce garçon, Gauthier. Tu l'as aimé car il était gentil, franc, rigolo. Il n'était pas beau mais charmant et il était « vrai ». Tu l'as laissé te briser le cœur, et Julia remuer le couteau dans la plaie. Comme tu étais naïve à cette époque là ! Tu t'es contentée de le regarder de loin, tu ne lui as jamais dis que tu l'aimais même si lui le savais, tu étais si transparente...si innocente. Il s'est pris d'affection pour toi, il t'aimait bien et le fait que vous n'habitiez pas loin l'un de l'autre à fait que, parfais, vous partiez en ballade ensemble, avec des amis à lui, avec Julia ou encore tous ensemble. Tout ce passait plus ou moins bien. C'est pourquoi tu n'as rien vu venir. C'est Julia qui, une fois encore t'as remis brutalement les idées en place...

    Toi tu rêvais au prince charmant. Qu'un jour il réaliserait à quel point il t'aimait et combien toi, tu l'aimais. Mais lui, celle qui hantait ses rêves ce n'était pas toi mais une de tes amies. Pauline, un blonde aux yeux noisettes. Pas une fausse blonde mais une vraie. Une...tête de linotte. Qui elle aussi aimé ce gentil garçon au cheveux brun et aux yeux verts. Ils sortaient ensemble depuis une bonne semaine quand tu l'as appris. Ça t'as fait mal. Et puis le temps et ta jeunesse aidant tu es retombée amoureuse. De Robin, le meilleure ami de Gauthier. Bravo ma belle ! Sauf que lui aussi ne t'aimais pas, il ne te voulais pas toi mais Émilie. Émilie... Tu t'es demandé un instant si tu étais maudite car à chaque fois le garçon que tu aimais tombé amoureux d'une de tes amies. Maudite en amour. Tu as pourtant encouragé Émilie a laissé sa chance a Robin mais elle a rompu quelques semaines avant la fin de l'année et le début des vacances...

    Tu as attendus que le temps guérisse les blessures de Robin et puis, le dernier jour tu lui as avoué tes sentiments. Comme tu t'y attendais il ne t'aimais pas et tu es parties, Gauthier et un de ses amis dont le nom t'échappe toujours te suivirent et te réconfortèrent. Une des phrases de celui restera sans doute gravé dans ta mémoire :
    « Si je ne sortais pas avec Gabrielle je me serais un plaisir de te réconforter ! »
    Il l'avait dit avec le sourire mais son ton était sincère. Ça t'avais fait énormément de bien. 

    Et puis ce fut le tour de Gauthier de pleurer. Les parents de Pauline avait appris leur liaison, le père de Pauline s'était fait des idées et ils n'avaient plus le droit de se voir. Tu es restée pour lui, il était ton ami. Tu es devenu sa confidente et petit à petit stupidement tu es retombée sous son charme. Aujourd'hui tu te demande comment tu avais pu être si bête. Toujours est-il que ta position se compliqua. Tu étais la confidente de Gauthier mais aussi celle de Pauline, qui, si elle avait cassé aimé toujours son ex tout comme lui l'aimais. Tu essayas, envers et contre tout de la convaincre de se rebeller contre ses parents mais rien n'y fit. Elle était trop faible et ses parents trop rigide. Tous les trois vous en souffrir. Gauthier, de perdre Pauline et inversement. Toi, Sharrone, d'avoir sa douleur additionné à la tienne. 

    Le temps passa, tu ne sortis avec personne jusqu'à ce gars...Tu as dix-neuf ans et tu as déjà une unité composée de deux commandos sous tes ordres. Tu as été projeté dans l'armée par hasard et tu y as creusé ton trou. Tu es maintenant la « Louve », celle qui fait trembler les ennemis du gouvernement à qui tu obéis. Tu es une assassine. Mais une assassine amoureuse d'un beau jeune homme aux yeux verts et aux cheveux bruns. Il est ton second et comme tous tes hommes il est au courant de tes pouvoirs. De plus il est comme toi. Un sorcier ou magicien comme on veut. Ethan Wyn c'est son nom. Tu l'aimes, il t'aime. Tu l'épouses...

    Deux ans sont passé, tu as vingt et un ans, tu es enceinte de faux-jumeaux. Ça fais maintenant un ans que le mage noir t'a jeté sa malédiction, si tu utilises plus du quart de ta puissance magique tu mourras car toutes tes blessures se rouvrirons. Pour éviter cela Ethan t'a apposé un saut sous la forme d'un tatouage, une louve qui montre les crocs et qui se déploie sur tout ton dos. Tu rayonne de bonheur pourtant...car pour quatre ans vous êtes en congé. Quatre ans de vacances...

    C'est finis...tout est finit. On t'a retrouvée et on a tué ta famille. Tu es seule...tu n'es plus rien. Pendant six tu reste prostrée dans le noir, pendant six mois tu pleures. Puis un jour tu te relèves, les yeux flamboyants tu traques et tues l'auteur de ses crimes puis tu entres dans la boutiques de la Sorcière des Dimensions, elle voulait partir, loin très loin. Dans un autre monde. Pour dédommagement elle lui donna son tatouage, l'épée de son mari et les bracelets que ses enfants avaient à leur naissance... Et elle partit. Pour le monde d'Oto.

    Voilà presque un ans qu'elle est une chasseuse de monstres sous le nom de « Louve Brisée ». Personne ne connait son histoire et personne ne s'étonne qu'elle fasse équipe solo...



    TOI

    Mon puf est "Angel "
    Quatorze ans, quinze le 06.04.

    J'ai découvert ce forum en surfant sur internet.

    J'ai un kit by' me, les images viennent de deviantart.
    Ce forum m'a l'air super sympa j'ai hâte de RP.

    Mes personnages préférés sont : Kurogane, Fye, Monoka, Shaolan et Sakura. ^^" Les personnages principaux quoi. Même si j'ai vraiment un gros faible pour Kurogane.

    Mes mangas préférés..."Inuyasha", "Tsubasa", "Negi ma", "Bloody Kiss", "sakura Cap Captor", "xxx Holic" et plein d'autres tel que "Mademoiselle se marie".

    TSUABSA !!! What a Face

    Y a-t'il un problème à ce qu'elle soit seule seule au lieu d'être en duo ?
    Et pourquoi on ne voit pas les signas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation de Sharrone Wyn [ FINISH ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Mugen Sosuke [Finish]
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsubasa Oto Rpg :: Forum :: Fiche de personnage-
Sauter vers: