Tsubasa Oto Rpg

Forum RPG du pays d'Oto dans l'univers de Tsubasa Reservoir Chronicles.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit Chaton, pour vous servir!

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakura

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 06/07/2010
Localisation : Au Cat's Eyes, en train de servir un client!

MessageSujet: Petit Chaton, pour vous servir!   Mer 7 Juil - 1:15

Pour changer, j'ai décidé de faire ma présentation à la première personne, et je trouve Sakura bien pour ça! ^^

Nom : Inconnu... Kinomoto?
Prénom : Sakura
Âge : 16 ou 17 ans
Métier : Serveuse dans le café Cat's Eyes

Description physique : Ce n'est pas une question évidente, mais je vais faire de mon mieux, pour essayer de me décrire...
Pour commencer, je suis assez petite, puisque je me souviens un peu de mon frère qui me taquinait avec ça... Et je suis mince, puisque beaucoup de vêtements me sont grands! Ma peau est assez pâle, quoique hâlée par les rayons du soleil radieux du Pays de Clow. Mes cheveux sont clairs, châtains clairs à tendance rousse, ce qui donne l'impression qu'ils sont à la fois des deux couleurs. Ils sont coupés assez courts en dégradé, jusqu'à la nuque pour les mèches les plus longues, exceptées deux mèches fines tombant aux épaules. Mes yeux? Ils sont verts, assez grands, un peu trop à mon goût d'ailleurs... Mes traits sont assez fins, il me semble, mais ça ne m'empêche pas d'avoir un peu de joues, mon visage est en forme de coeur, avec des paumettes assez hautes. Mon nez est recourbé, et mes lèvres assez fines.
Vous voulez que je vous parle de mes vêtements? D'accord, mais ce n'est pas facile... Puisque nous voyageons tous de monde en monde, nous portons des tenues pratiques en fonction des lieux où nous arrivons. Au Pays de Clow, je suis vêtue d'une longue cape blanche encapuchonnée avec, des motifs rouges sur les bords. Le haut de ma tenue est court, s'arrêtant au-dessus de mon nombril, et large, blanc avec un liserai rose. Trois pierres bleues ornent cet habit au centre, sur ma poitrine. Les manches s'arrêtent à la moitié de mes bras, laissant apparaître des bracelets dorés à breloques sur chaque poignet. Mon pantalon est très large, un peu bouffant, en tissu blanc, porté avec une longue jupe évasée par-dessus, aux ornures similaires à celle du haut de la tenue. Mes chaussures son des mocassins roses, très confortables!
Je ne vais pas vous décrire chaque tenue que j'ai pu porter à partir de là où des souvenirs me reviennent, alors je vais conclure sur mes vêtements portés ici. Comme je suis serveuse, je porte un tenue dans l'esprit de Maid: un ruban blanc en dentelle noué de rose est accroché dans mes cheveux, et je porte sur ma tenue un tablier assorti. Ma robe noire est à manches longues, et descend jusqu'aux chevilles, évasée elle aussi, portée avec des bottes noires simples. Par-dessus mes épaules, j'accroche une autre pièce de dentelle assortie au ruban. Mais lorsque je ne m'occupe pas du café, je porte des tenues de mondaines, mais plutôt pratiques dans le milieu urbain, avec des robes ou des jupes longues, avec un chapeau souvent décoré d'une fleur.


Description moral : Se décrire physiquement n'est pas facile, mais mentalement c'est encore plus difficile... Mais je promets d'essayer!
Par où commencer... Tout d'abord, je ne sais pas si j'ai le même comportement depuis que j'ai perdu la mémoire... Mais maintenant, je suis très à l'écoute de mes compagnons de voyage que je considère comme mes amis, mais j'aimerais que tous me confient un peu plus leur douleur... Je crois être assez naïve, ce qui m'a entraînée dans des situations délicates, parfois, je dois bien l'avouer... Mais je pense être très volontaire, et ne refuse jamais une requête ou un service! Comme je me sens... "inutile", la plupart du temps, je n'hésite pas à me rendre utile lorsque l'occasion se présente. Il me semble aussi que je suis sensible, car dès que quelqu'un sourit, ça me rend heureuse. Mais dès que quelqu'un se sent triste, ou seul, je ne peux pas m'empêcher de ressentir de la tristesse, et d'avoir de la peine. Je fais de mon mieux pour ne pas me plaindre, car après tout, j'ai perdu la mémoire, mais je commence une nouvelle vie, et je ne me sens pas du tout malheureuse! Je dirais même que j'ai de la chance; Fye dit souvent d'ailleurs que la chance me sourit, que je suis protégée par un véritable ange gardien. Comme Shaolan, me surmener ne me dérange pas, je le fais sans hésitation. Et même si je suis assez ouverte, mon côté timide prend parfois le dessus, et j'aime aussi quand les autres viennent à ma rencontre. Je pense aussi être courageuse, car nous nous sommes tous retrouvés dans des situations effrayantes, que j'ai essayé de surmonter. Sinon, ne vous étonnez pas, mais j'aime sourire, ce que vous verrez souvent affiché sur mon visage. Car comme je vous l'ai déjà dit, je crois que je suis très heureuse grâce à mes amis et à la vie qu'ils me font mener. Sans eux, je n'aurais sans doute pas le même comportement...



Histoire : Voilà la partie que je redoutais... Mon passé, fragmenté en plumes éparpillées dans divers mondes. Si vous voulez malgré tout connaître mon histoire, je vais faire mon possible pour vous la conter, qu'elle soit sous forme de bribes ou pas...

Je m'appelle Sakura, et je suis la Princesse du Pays de Clow. A la mort de notre père, j'ai grandi avec mon frère, Tôya, qui est maintenant roi, et Yukito, son meilleur ami, et le prêtre du royaume. J'ai aussi eu un ami d'enfance, mais je ne me souviens plus de sa voix, de son visage ou de son nom... Par exemple, alors que je fêtais mon anniversaire, je me suis adressée à une chaise vide, et je pense que c'était lui... Mais pourquoi? Pourquoi est-ce que je n'arrive pas à savoir qui il est? ... Ensuite, j'ai perdu la mémoire... A mon réveil, Shaolan était là, et m'a expliqué du mieux qu'il put. Apparemment, j'ai été victime d'un fléau, et à cause de lui, toutes mes plumes, mon âme, se sont envolées dans les mondes, et nous voyageons ensemble pour les récupérer. Comment nous connaissons-nous? Je l'ignore, mais il m'a dit que nous traversions les dimensions dans le but de me rapporter ce qu'il me manque. Mais nous ne sommes pas seul; un magicien, du nom de Fye D. Flowrite et un puissant guerrier nommé Kurogané nous accompagnent. Sans oublier Moko-chan, notre adorable petit compagnon attentionné sans qui nous n'aurions pas le pouvoir de voyager, ni même de nous comprendre! Il nous a été confié par Yûko, une étrange magicienne aux pouvoirs immenses surnommée la "Sorcière des Dimsensions".

Et c'est ainsi que la quête des plumes a commencé, pour moi.

La première fois que j'ai des souvenirs directement vécus, j'ai ouvert les yeux à la République de Hansin, un monde où tous les gens vivent avec une créature représentant leur âme, tous sauf moi. Ces Kudans, car c'est ainsi qu'on les appelle, servent en simple compagnons, ou pour des combats, mais ils sont d'une grande utilité! Ensuite, nous sommes arrivés au Pays de Koriyô, où nous avons rencontré Chunyan, une jeune fille aux grands pouvoirs magiques. Mais ce pays était en guerre contre un puissant Seigneur féodal et de son fils, qui tuèrent la mère de la jeune fille. Isolés dans un château impénétrable, je parvins cependant à franchir les portes, où j'ai rencontré l'esprit des villageois, transformés en crétures... Et l'esprit de la mère de Chunyan, à un moment, a pris possession de mon corps pour nous venir en aide. Une fois la plume détenue par le seigneur récupérée, nous avons atterri dans un monde où seul un lac trône. Mais ce lac est habité par des habitants miniatures, et une baleine leur faisant office de soleil. Mais ensuite, direction le Pays de Jade, un village silencieux et sous la neige où nous avons rencontré le Docteur Kyle. Mais dans ce paisible village, les enfants disparaissaient tous, nuit après nuit. Tout était basé sur une légende d'une princesse aux cheveux dorés qui venaient les enlever. Lorsque j'ai croisé le regard de cet esprit, je me éveillée dans un château sombre, mais la Princesse Emeraude m'expliqua tout. Et une fois le Docteur Kyle, d'apparence si doux, démasqué nous sommes arrivés dans ce monde que vous connaissez tous: Ôto.

Dès notre arrivée, nous avons cheleureusement été accueillis par des hôtesses, qui nous ont envoyé à la mairie pour obtenir des renseignements. Ce qui nous a surpris? Eh bien, personne ne semblait ébahi par l'arrivée de gens venant d'une autre dimension. Par contre, Fye s'est chargé de notre inscription, et nous avons tous un nom connu des autres, qui n'est pas le notre. Ainsi, nous sommes devenus Petit Toutou pour Shaolan, Gros Toutou pour Kurogané, Gros Matou pour Fye, et moi je suis Petit Chaton! Ce monde paraît si calme et paisible... Ici, tout fonctionne par paiement, et qui dit paiement, dit métier! Fye nous a donc inscrits en tant que gérants d'un Café, que Yûko a nommé le Cat's Eyes! Quant à Shaolan et Kurogané, ils sont tous les deux chasseurs de Démons. C'est un métier dangereux et Shaolan rentre blessé tous les soirs, mais je crois qu'ils y arriveront... Nous tous, d'ailleurs!



Test de RP : (l'ambiance est un peu chaotique, je sais, et j'en suis désolée...)
J'ouvrais doucement les yeux, avec le sentiment de m'être suffisament reposée. En regardant un peu autour de moi, je vis que Fye-san, Kurogane-san et Shaolan-kun étaient déjà partis. Mais quelque chose me frappa: je venais de terminer la vaisselle avant de m'assoupir sur le sofa, et je n'y étais plus... Je me redressais soudainement et explorais du regard avec plus d'attention. Je ne reconnaissais rien du lieu où je me trouvais. Ici, tout était en feu, et il régnait une ambiance apocalyptique. Sans doute un monde en guerre... Mais, pourquoi? Avions-nous encore changé de monde pendant mon sommeil? Pourtant, je ne me souviens pas d'un souvenir supplémentaire, et je ne cris pas avoir récupéré de plumes... Sinon, je serais vraiment fatiguée...

Je me relevai avec un peu de peine et décidai d'explorer. Mais tout ce que je voyais me blessa: des maisons détruites, des arbres rasés... Et des gens blessés, du sang, des cadavres... Je voulus faire quelque chose pour eux, mais il était déjà trop tard... Je fermai les yeux. Je voulais tant pleurer pour eux, mais je ne pouvais pas me le permettre. L'absence de mes compagnons et la présence de ces corps inertes m'inquiétaient. Que s'était-il passé ici? Et allaient-ils tous bien? S'il venait à leur arriver quelque chose, je ne pourrais jamais me le pardonner...

J'entendais alors un bruit de fers s'entrechoquant, venant à plusieurs mètres dans mon dos, loin de moi. Je me retournai et me précipitai vers la provenance, en me cachant derrière un des rares arbres encore debout. Deux personnes se battaient, mais j'arrivais alors lorsque l'un des deux tomba à terre dans un cri de terreur: son adversaire venait de lui porter le coup de grâce. Je cachai mes yeux car je ne pouvais pas voir ce massacre plus longtemps. Je restai cachée drrière le tronc, de peur que le gagnant ne me voit. Mais lui aussi hurla, avant de s'écrouler. Je m'assis contre le bois, et commençai à pleurer doucement.


- Sa... kura...

]b]J[/b]e sursautai en me retournant. Quelqu'un venait de m'appeler? Est-ce que c'était la voix de l'un de mes amis? Impossible de le savoir, le murmure était trop faible. Mais je me relevai et appelai à l'aide. Le murmure se répéta une nouvelle fois, mais je vis cette fois d'où il provenait. Les larmes aux yeux, je courrus le plus vite que je le pus et tombai à terre devant Fye, allongé à terre. Une large blessure parcourait ses côtes. Je le regardais, et lui me souriait. Puis il ferma les yeux et rendit son dernier soupire. Je ne parvins pas à contenir mes larmes plus longtemps. Lorsque je relevai la tête, je vis Kurogane-san, reposant un peu plus loin. La haine et l'épuisement s'étaient dessinées sur son visage; il s'était battu jusqu'au bout... Je me recroquevillai auprès d'eux, et versai toutes les larmes de mon corps. Un nouveau bruit de fer se fit entendre, mais je refusai de relever la tête. Mes amis... Ils étaient morts... Mais un coup passa à quelques mètres de moi, ce qui me fit reculer d'un geste vif. Lorsque je relevai les yeux, Shaolan-kun se tenait là, son épée en main, bloquant le fer de celui qui avait tenté de m'attaquer.

- Shaolan... kun...

Il semblait complètement abattu. Je ressentais la terreur qu'il éprouvait, mais je crois que ce n'était pas pour lui. Et puis, il semblait si fatigué... Depuis combien de temps luttaient-ils? Pourquoi...? Il tourna doucement la tête vers moi, avec un regard plein de détermination. Mais il reçut un coup brutal de son adversaire, beaucoup plus grand que lui, qui l'nevoya rouler à terre, quelques mètre plus loin.

- Shaolan!!

Je m'approchais à toute vitesse auprès de lui, voulant l'aider se relever. Mais l'ennemi avait été plus rapide, et il assaillit un dernier coup d'épée à Shaolan... A lui, celui que j'aime... Je tombais directement à terre et hurlais de toutes mes forces. Mais il m'appela doucement, alors je m'agenouillai auprès de lui, en lui prenant une main.

- Shaolan... Non...

- Sakura...

- Non... Je t'en supplie... Je dois faire quelque chose pour toi... lui répondis-je en pleurant.

- Il est... trop tard... Je suis désolé... De te laisser seule... Sa... ku... ra... Je... t'ai...

Il ne finit pas sa phrase, et je pu voir la vie quitter ses yeux. Je me sentis alors tomber, tomber dans un profond abîme dans lequel je ne pourrais plus jamais ressortir. Comme frappée par la foudre, je m'abbattai sur son corps. Ils m'avaient quitté, tous étaient morts... Shaolan était mort... J'entendis alors la lame de l'assassin frapper quelque chose, près de moi. Je ne voulais plus affronter la réalité, maintenant, je me fichais de la mort. Je voulais périr avec eux, désormais, et reposer auprès de Shaolan pour l'éternité. Je me redressai doucement, et regardai le géant dans les yeux; je n'avais pas peur de lui. Il me fixa en souriant, puis tourna les talons, me laissant seule ici.

Cette vision me frappa. Pourquoi ne pouvais-je pas mourir, moi aussi? Pourquoi ne pouvais-je pas reposer avec ceux que j'aime? Je baissai les yeux, et dans un dernier cri, je me sentis sombrer dans la démence, pas à pas.



- Sakura? Princesse Sakura, tout va bien?!

J'ouvrai soudainement les yeux: Shaolan-kun se tenait devant moi, avec un regard profondément inquiet; nous étions dans le salon du Cat's Eyes, sur le divan. Je le regardai: il était en vie! Alors que je m'apprêtais à le prendre dans mes bras, mais je me retins à la dernière minute, et m'assis.

- Princesse... Vous pleurez... Vous avez fait un cauchemar...?

Un cauchemar? Tout n'était que fiction causée par un mauvais rêve? Mais tout semblait si réel... Je regardai par-dessus l'épaule de mon ami: Fye-san et Kurogané-san se tenaient dans l'embrasure de la porte. Je souris, et tombai en avant. Ma tête atterrit sur l'épaule de Shaolan-kun, qui ne savait pas comment réagir. Quand à moi, je pleurais; mais sans que personne ne comprenne pourquoi, j'étais heureuse!

Autre
D'où vient votre avatar : De Tsubasa, évidemment! ^^
Question, commentaire : Non, mais si j'ai choisi un Double Compte, c'est parce que j'adore ce forum! Bravo à tous!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kurogane
Admin
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Petit Chaton, pour vous servir!   Mer 7 Juil - 1:51

Tout est parfait ! ^^
J'ai spécialement aimé le fait que tu as fait ta fiche à la première personne ! ^^
Alors tu es validé !
Et j'adore trop ton avatar !!! *o*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tsubasa-oto-rpg.forums-actifs.net
 
Petit Chaton, pour vous servir!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dark',pour vous servir...
» Petit Diable, l'enfer pour vous servir.U~C || 18 mai ─> Kit, Codes, Descriptions + IP
» Pour vous remonter le moral
» Ambre Elendil pour vous servir !
» Ismaël, pour vous servir !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tsubasa Oto Rpg :: Forum :: Fiche de personnage :: Fiches validées-
Sauter vers: